AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tereus Miyamoto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre Débutant
avatar


R - Recrue
Code

Mécanicien
Sportif

Réputation : 33

MessageSujet: Tereus Miyamoto    8/3/2015, 19:59

~~ Présentation de Miyamoto Tereus ~~



   Nom : Kaneshiro
   Prénom : Ryūnosuke
   Seconde identité : Tereus Miyamoto

   Date de naissance : 6 juin 175
   Age au début du RP (Mai 253) : 26 ans en apparence, 77 réellement

   Groupe sanguin : AB-
   Type d'Humain : Donneur du geass/Porteur du code
   Lieu de naissance : La Capitale, anneau intérieur
   Métier : Militaire (Lieutenant au sein de l’armée royale) puis mécanicien pour l’armée

   Lien de parenté avec d'autres personnages : ///

   Lien social avec d'autres personnages : ///

   Couleur des yeux : marron
   Couleur de peau : mate
   Couleur des cheveux : noir
   Signes distinctif : carrure imposante

   Histoire : Ryūnosuke est né en l’an 175, à la Capitale. Il est le premier fils de Anthony et Shiro, ces derniers travaillant pour l’armée royale. Kaede, sa petite sœur, est née cinq ans après lui et Yoshitsune, son petit frère, huit ans après lui. Ryuu (parce que Ryūnosuke, c’est long) eut une enfance heureuse, entouré par son frère et sa sœur et par ses parents qui essayaient d’être présents le plus souvent possible. Anthony préparait un bel avenir pour son ainé : une carrière dans l’armée royale pour servir le roi de l’époque. Ryuu voulait faire plaisir à son père, il avait un profond respect pour lui, il se préparait donc à intégrer l’école militaire. Ryuu avait une passion qu’il partageait avec son meilleur ami : ce qui l’intéressait, c’était bidouiller des moteurs et des fils électriques sur de vieilles voitures. Ryuu, pouvait passer des heures chez son ami Aeacus, à faire de la mécanique. C’est au cours de ces nombreuses visites que Ryuu rencontra Jun, la demi-sœur de Aeacus. De là, Jun et Ryuu ne se quittèrent plus et cet amour d’enfance se transforma peu à peu en véritable relation amoureuse. Ryuu rentra finalement à l’académie militaire à 17 ans et il épousa Jun à 21 ans. Le couple était heureux, Jun était infirmière à l’hôpital militaire et Ryuu grimpait peu à peu les échelons au sein de l’armée. L’année de ses 26 ans, Ryuu reçut un étrange pouvoir de la part de son père, un pouvoir qui allait bouleverser sa vie et celles de tous les membres de sa famille... Peu après, Shiro mourut de maladie. Anthony, accaparé par son travail, demanda à Ryuu de prendre en charge son frère et sa sœur. Jun et Ryuu n’hésitèrent pas et accueillirent Kaede et Yoshitsune chez eux. Il est vrai que la situation était bizarre au début, mais chacun trouva plus ou moins rapidement ses marques et la vie continua. Kaede était une excellente élève tandis que Yoshitsune était une tête brûlée. Ryuu faisait de son mieux pour s’occuper de son petit frère. Il lui transmit son goût pour la mécanique, ce qui les rapprocha. Un soir de l’an 203, alors que Jun était en train de cuisiner, elle reçut un appel de la part de l’armée. Ryūnosuke avait disparu au cours d’une patrouille en 4x4. Ses coéquipiers avaient été tués et retrouvés, la gorge tranchée, près de leur véhicule. Jun ne cessa de relancer l’armée à propos de la disparition de son mari, mes les recherches n’aboutirent pas.

« “À droite, maintenant. J’y suis presque. Encore un effort...”
J’arrivai enfin devant la porte en bois de ma maison. J’avais compté, cela faisait 3 ans que je ne l’avais pas vu. Pas le temps d’être nostalgique, je devais les voir au plus vite.
Je toquai trois fois. Un jeune homme à la carrure impressionnante m’ouvrit la porte. J’avais l’impression d’être face à un miroir. Yoshitsune se tenait devant moi, l’air complètement ahuri.

— Ryūnosuke... c’est vraiment toi ?
— Yoshitsune...

Pendant quelques secondes, aucun de nous ne bougea. Nous ne faisions que nous fixer, un léger sourire plaqué sur nos visages. Puis d’un coup, je pris mon frère dans mes bras. Il ne fallait pas pleurer. Il ne fallait pas se laisser aller. J’interrompis notre étreinte.

— Yoshi, il faut prévenir Jun et ta sœur... Il faut partir. Maintenant.
Le sourire de Yoshitsune s’effaça instantanément et il commença à s’inquiéter.
— Mais enfin, Ryuu, tu viens à peine de...
— écoute-moi. Il faut absolument que tu fasses tout ce que je te dise. Va chercher Kaede, prenez vos affaires et allez chez les parents de Jun. Maintenant. On s’y retrouvera à 20h00 précise. Tiens, prends ça. Je veux que tu lises attentivement les notes qu’il y a dans ce sac, compris ? Une fois que tu l’auras fait, brûle tout.
— D’accord... Jun est dans la cuisine.

Tandis que Yoshi montait les escaliers pour rejoindre Kaede, je me précipitai dans la cuisine. Jun était assise à la table située au centre de la pièce, en train de couper des légumes. Quand elle releva les yeux, elle laissa tomber son couteau par terre.

— Ryuu... balbutia-t-elle.

Après être restée figée pendant quelques secondes, elle se leva et se jeta dans mes bras. Elle prit ma tête entre ses longs doigts fins et m’embrassa comme elle ne l’avait jamais fait. J’aurais voulu que cela ne s’arrête jamais.

— Attends... Jun...

Je pris à mon tour sa tête entre mes mains et la fixai dans les yeux.

— Jun, écoute-moi bien... Il faut partir. Yoshi et Kaede sont déjà au courant, ils vont chez tes pare...
— Qu’est-ce qu’il se passe, Ryuu ?
Le claquement de la porte d’entrée la fit sursauter et elle jeta un œil au-delà de mon épaule. Yoshi et Kaede étaient partis. Un souci de moins.
— Jun...

La détonation ne me laissa pas le temps de finir ma phrase. Instinctivement, je pris Jun dans mes bras et la plaqua au sol. S’en suivit cinq minutes interminables où les hommes qui me pourchassaient mitraillèrent les fenêtres de la cuisine.

— À trois, on se lève et on va à l’étage. Un... Deux... TROIS !

Tout ce que je voyais était saccadé. Tout ce que j’entendais était confus. Je voulais protéger Jun, l’éloigner au plus d’ici. Quand le coup de feu fatal retentit, je réalisai que j’avais échoué. Je me retournai. Jun était à genoux, les deux mains en train de serrer son flanc gauche. Le sang commençait à couler et à se répandre sur son pull blanc. Plus rien ne comptait autour de moi. Je courrai vers Jun pour la prendre dans mes bras avant qu’elle ne tombe.

— Non... Jun...
— Ryuu...

Sa main vint rencontrer ma joue et ses magnifiques yeux vinrent se planter dans les miens.

— Ryuu... je t’aime, ne l’oublie jamais.

Ses paupières se fermèrent lentement, comme si elle s’endormait tranquillement. Je n’eus pas le temps de réaliser ce qu’il s’était passé car je sentis d’un coup un revolver contre ma tête.

— Cela ne devait pas se passer comme ça, Kaneshiro.
— Kestner... enfoiré...

Un énième coup de feu retentit. Je relevai la tête. Aeacus se tenait en face de moi. Il baissa les yeux vers Jun et les larmes commencèrent à couler sur ses joues.

La fusillade n’était pas passée inaperçue et une escouade appartenant à l’armée avait été avertie.

— Jun...
— Aeacus... Je suis désolé...

Je n’osais pas le regarder dans les yeux. Je vis sa main se positionner devant moi. Aeacus m’aida à me relever.

— Je sais que ce n’est pas de ta faute, Ryuu. Je croyais que... tu étais mort...
— C’est plus compliqué que ça... Aeacus, tu n’imagines pas l’étendue de la situation... Je n’ai pas pu protéger Jun mais il y a encore Kaede et Yoshi...
— Ne t’en fais pas pour eux... Explique-moi... que s’est-il passé ?
— Ils... cherchent les gens comme nous, Aeacus. Ceux qui sont “différents”.
— On va les retrouver...
— C’est impossible. Ils sont de partout et nul part à la fois.
— Il y en aurait d’autres comme nous alors ?
— Je n’en sais rien... Je vais mener mon enquête. En temps voulu, j’irai voir le Roi, preuves à l’appui.

Je me retournai vers le cadavre de Kestner. Je pris son revolver et ses recharges.

— Je suis mort officiellement, Aeacus. Le lieutenant Ryūnosuke Kaneshiro n’existe plus. Pour Jun...
— Je ferai ce qu’il faut, mon frère. Elle reposera en paix, ne t’en fais pas.
Il releva la tête et me regarda dans les yeux.
— Fais-les payer, Ryuu. »


Depuis cette sanglante nuit, Ryuu n’a plus jamais vu son frère et sa sœur. Il travaille comme mécanicien aux hangars de la Capitale, pour toujours avoir un pied dans l’armée sans jamais en faire complètement partie, sous une nouvelle identité.

« J’ai été enlevé parce que je suis différent, il n’y aucun doute là-dessus. Même si je ne trouve pas le but de leurs actions, il faut que je trouve un maximum d’individus comme moi pour les prévenir. La bataille commence et dans ce conflit, nous devons être unis et forts. »


   Manga/anime/série d'origine de l'image de votre personnage: Tereus (Appleseed : Ex-Machina)

   Comment avez-vous connu le forum ? Double compte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar


PNJ
Très élevée

Réputation : 1213

MessageSujet: Re: Tereus Miyamoto    10/3/2015, 19:44

Double-compte accepté via skype, présentation validée!

Bon RP avec ce nouveau personnage!

Wink

______________________
Dieu est là.

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Tereus Miyamoto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 25 ANS DE Zelda : Le Projet Mystère de Miyamoto
» Te o tsunaide, Sora o - Miyamoto Kano
» Miyamoto Musashi : Soken ni Haseru Yume
» Miyamoto Musashi de Ishinomori
» Yoshikawa, Eiji - Musashi II : La parfaite lumière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Code Valdam :: Le Forum :: Présentations des personnages :: Présentations Validées-